Les fake news ou l’art de manipuler la réalité

Ces dernières semaines de nombreuses fake news ont émergé, notamment à propos du coronavirus : l’existence d’un vaccin, la théorie du complot autour d’un brevet, la cocaïne comme remède, l’invention du virus par la Chine pour déstabiliser les États-Unis… Ces fake news relatives au coronavirus ont installé une véritable psychose dans la population. Mais que signifie une fake news ? En quoi consiste-t-elle ? Comment discerner les vraies informations des fausses ? SOKEO fait le point sur le sujet.

Qu'est-ce qu'une fake news ?

Une fake news, traduite en français par infox, fausse information ou encore information fallacieuse, est une information mensongère diffusée à un large public afin de le manipuler ou de le tromper. L’objectif d’une fake news est d’induire en erreur des personnes en vue de percevoir un avantage financier, politique ou idéologique.

Les fake news se sont principalement développées ces cinq dernières années avec le développement des réseaux sociaux. En effet, les médias sociaux comme Facebook et Twitter sont devenus des sources d’informations pour les utilisateurs. Les utilisateurs des réseaux sociaux n’étant pas soumis à la déontologie journalistique, ils peuvent véhiculer impunément un nombre important de mensonges et de ragots. 

A l’ère d’Internet, la plupart des fake news proviennent d’individus lambdas écrivant sur des blogs, réseaux sociaux ou médias non institutionnels. Toutefois, les fake news peuvent également émaner d’un ou plusieurs médias traditionnels, d’un homme d’État ou d’un gouvernement.   

D'où viennent les fake news ?

Le terme fake news s’est répandu dans les médias francophones en 2016, lors de la campagne pour l’élection présidentielle américaine. En effet, Donald Trump a utilisé le mot « fake news » quarante fois sur une période de vingt semaines. Trump, friand utilisateur de Twitter, est considéré comme le principal dirigeant d’un pays industrialisé à fournir de nombreuses fake news sur les réseaux sociaux. Ses fake news sont souvent relatives aux vaccins et au réchauffement climatique. Paradoxalement, il accuse aussi les médias de répandre des fausses nouvelles. Ainsi, en 2018, sur son compte Twitter, Trump a décerné les « Fake News Awards ». Ces prix récompensaient ironiquement les journalistes que le Président des États-Unis jugeait malhonnêtes. 

Comment les fake news se propagent-elles ?

Les fausses nouvelles existent depuis longtemps. Toutefois, la vitesse de circulation des informations sur les réseaux sociaux rend facile la propagation des fake news. Malgré la prédominance des médias traditionnels, les médias sociaux sont très présents pour informer le grand public de l’actualité. Une raison à la diffusion des fake news est la surabondance d’informations présente sur Internet. Ainsi, les fake news se perdent dans le flux d’informations et deviennent des informations banales. Le public est aussi une cause de la propagation des fake news. Peu éduqués aux médias, certains utilisateurs partagent rapidement des informations non vérifiées sur Internet. Ils contribuent ainsi à la diffusion massive des fake news. Pour de nombreuses personnes, la répétition d’une information sur Internet prouve que cette information est vraie. Or, dans la plupart des cas, l’information est une fake news. Cet effet boule de neige a un impact direct sur le nombre de personnes qui croient à l’information diffusée.  

De plus, des recherches scientifiques ont démontré que les fake news ont une influence sur l’opinion, la mémoire, l’attention et les émotions des individus. Ainsi, la population victime des fausses nouvelles a une perception erronée de la vérité. Ils peuvent retenir plus facilement une fake news qu’une véritable information. Le partage d’informations fausses sur Facebook est plus important que le partage de vraies informations. Ainsi, les utilisateurs vont être davantage attirés par ces fake news plutôt que par les informations vérifiées. De plus, les fake news ne sont pas rationnelles. En effet, elles font appel à nos émotions et affects. Les individus ressentiront ainsi différentes émotions face aux fake news comme la colère, la tristesse, la peur, la surprise et le dégoût. Dans ce sens, les émotions ressenties entraîneront le partage de la fausse information afin de la faire connaître à son entourage. Par conséquent, les fake news sont couramment sensationnelles.  

Comment peut-on éviter d'être victime d'une fake news ?

Pour éviter d’être berné par une fausse information, vous devez faire attention à plusieurs éléments. Les articles de fake news emploient généralement des informations inventées et des titres accrocheurs et chocs dans le but d’inciter le public à cliquer sur le lien. Ainsi, l’objectif de ces médias ou de ces personnes diffusant l’information est d’accroître le nombre de lecteurs et de partages en ligne. Les fake news ont l’apparence de vraies nouvelles, car elles prennent souvent les mêmes codes que les vrais articles de presse. La frontière entre une vraie information et une fausse information est donc floue

Voici 10 conseils à avoir en tête lorsque vous êtes face à une information : 

  • Identifier l'auteur de l'article afin de déterminer sa légitimité : est-il un spécialiste ou non du sujet ?
  • Identifier l'objectif de l'auteur : donne-t-il son opinion ou relate-t-il des faits ?
  • Identifier la nature du site Internet et de l'éditeur : est-ce un blog, un média en ligne, un réseau social, un site institutionnel ? Appartient-il à un groupe français ou étranger, à un parti politique, à une entreprise... ?
  • Identifier les objectifs du site Internet : veut-il vendre, informer, militer, convaincre, faire le buzz, caricaturer... ?
  • Identifier la crédibilité du site Internet : comment le site est-il structuré ? Est-il ergonomique ? Quel langage le site emploie-t-il ? Quelles sont les publicités présentes dessus ? Les termes employés sont-ils clairs et explicites ou sont-ils ambigus ?
  • Identifier les sources des études : y a-t-il des données sur le sujet ? Si oui, d'où viennent les chiffres ou citations mentionnés dans l'article ?
  • Vérifier l'information en croisant les sources : est-elle présente sur d'autres sites Internet ? Comment les autres sites traitent-ils l'information ? Y a-t-il des différences ?
  • Vérifier la date de l'information : quand les faits relatés dans l'article se sont-ils produits ? L'image présente est-elle récente et en lien avec l'information présentée ?
  • Vérifier la cohérence des détails : que raconte la légende sous la photo ? L'image de l'article pourrait-elle être reprise pour traiter un autre sujet ? L'image montre-t-elle quelque chose de général ou de précis ?
  • Lire les commentaires : les commentaires soulignent-ils l'incohérence ou la véracité de l'information ? Les internautes sont-ils dubitatifs ?
Fermer le menu
Call Now Button Nous Appeler