La mise en cache ou comment accroître la rapidité de chargement d’une page web

Pour mettre en mémoire les éléments ou « représentations » d’une page web, tous les navigateurs utilisent un cache internet. Ces « représentations » sont les images, les textes, les fichiers qui apparaissent sur la page. La mise en cache permet d’améliorer l’expérience utilisateur en réduisant le temps de chargement d’une page web et la consommation de bande passante.

Cerveau humain et ordinateur fonctionnent presque de la même manière, notamment au niveau de la mémoire. Tous deux, reçoivent des informations, les trient, les analysent, les traitent et les mémorisent. Toutefois, l’ordinateur est capable d’enregistrer une quantité incroyable d’informations.

Lorsqu’un souvenir est créé, il reste dans nos mémoires. Il n’y a qu’à l’évoquer, pour que notre cerveau nous permette de l’imager.
Il en est de même pour les ordinateurs, grâce à la « mise en cache » ou « mémoire » d’un ordinateur ou d’un serveur. L’ordinateur ou le serveur pourront répondre avec plus ou moins de temps à la requête formulée par l’utilisateur.
Pas de panique… On vous explique !

Qu’est ce qu’une mise en cache ?

Lorsqu’une requête est formulée, l’ordinateur cherche d’abord à savoir si la réponse à cette requête existe déjà dans sa « mémoire » ou dans son « cache » avant d’envoyer cette requête à un ou plusieurs serveurs.
Si la réponse (fichier, image, texte, etc.) a déjà été enregistrée et placée dans le cache, elle apparaîtra immédiatement. Si ce n’est pas le cas, l’ordinateur enverra la requête au serveur qui la traitera soit grâce à la base de données et au langage informatique, qui ensemble, donneront une réponse, soit grâce au cache du serveur, qui lui aussi est une sorte de « mémoire ». Cette deuxième méthode prendra forcément plus de temps que la première.

De manière plus technique, en informatique, un cache est une zone qui regorge de copies de données ou de « représentations » (fichiers, textes, images, etc.). Lorsqu’une requête est formulée, l’ordinateur ou le serveur vont d’abord utiliser les données (réponses à la requête) qu’ils détiennent dans leurs caches respectifs avant d’utiliser base de données et langage informatique.

Les avantages de la mise en cache

La mise en cache présente de nombreux avantages.

Optimiser la rapidité de chargement d’une page web

Le premier consiste à optimiser l’accès aux données et donc réduire le temps de chargement d’une page web, par exemple.
Si vous souhaitez consulter une page web, vous allez formuler la demande dans la barre de recherche. Si les différents éléments qui la composent (textes, images, etc.) sont enregistrés dans le cache, la page va apparaître immédiatement. Le web semble alors beaucoup plus réactif.

Si le cache du navigateur ne dispose pas de tous les éléments, la requête sera alors formulée au serveur web qui se chargera de les trouver soit dans son cache soit dans la base de donnée via un langage informatique. Cette deuxième méthode prendra donc plus de temps (quelques secondes ou plus selon votre débit et la charge du serveur).

Éviter de surcharger un serveur

Le gestionnaire d’un site peut, grâce à la mise en cache, accueillir une quantité plus importante d’internautes, sans prendre le risque de surcharger sa base de données ou son serveur. Il les protège, grâce à la mise en cache, contre les baisses de performances.
Lors d’élections, de compétitions sportives ou encore lors de soldes comme le Black Friday, les serveurs et les bases de données pourraient être surchargés et générer des latences ou des affichages de sites saccadés. Face à ces latences ou désagréments, l’internaute actualise sa page en tapotant sur la touche « F5 » par exemple, ce qui crée encore plus de désagréments. Une mise en cache est donc indispensable.

Optimiser le référencement naturel de votre site

Le référencement naturel ou SEO consiste à apparaître parmi les premiers résultats naturels sur les moteurs de recherche.
Google privilégie les sites qui répondent rapidement, soit les sites dont les pages s’affichent immédiatement après que la requête ait été formulée.
Les « robots Google » ou « crawlers » parcourent les pages de votre site afin de l’analyser et le faire monter dans les résultats. Chacun de ces robots alloue un temps à chaque site qu’ils traitent. Si la vitesse de chargement est nulle ou quasi nulle, le robot n’aura pas le temps de se rendre sur les pages de votre site et vous prendrez le risque de chuter dans la liste de résultats Google.

Date de validité de l’élément dans le cache

Qu’il s’agisse d’une photo, d’un texte, d’une image… Quel que soit le type de contenu,le type d’élément, chacun d’entre eux a une date de validité.
Si le serveur ou l’ordinateur trouve l’élément dans son cache, mais qu’il s’avère être trop ancien, la requête sera alors traitée (là encore) soit par le cache du serveur soit par la base de donnée via un langage informatique. Une fois traitée et surtout actualisée, elle sera communiqué à l’ordinateur qui pourra, à nouveau, mettre l’élément de son cache.
En conclusion, rapidité de chargement, optimisation du référencement, amélioration de l’expérience utilisateur… La mise en cache est indispensable au bon fonctionnement de votre site web, à son référencement et donc à l’acquisition de trafic. Par ailleurs, elle permet également de protéger et d’éviter de surcharger la bande passante et donc le ou les serveurs des gestionnaires de sites.

Laisser un commentaire

Fermer le menu