Google et ses « Partners »

Nombreuses sont les agences web à clamer leur partenariat avec Google grâce au label « Google Partners » ou « Google Partners Premier ».
En quoi consiste ce partenariat ? Travaillent-elles pour Google ? Est-ce un gage de qualité ?
Malgré quelques avantages, notamment en référencement payant, relatifs à la régie publicitaire de Google : Google Ads, ce partenariat et la certification « Google Partners » témoignent plutôt du monopole du géant du net.

Depuis janvier 2018, les certifications « Google Partners » et les évaluations qui permettent d’y avoir accès sont disponibles sur le site et la toute nouvelle plateforme de Google : Academy for ads .
Créé par le moteur de recherche, ce programme de formation à l’allure ludique et enfantine met en confiance et amuse les utilisateurs. Grâce à cette formation en ligne, agences web, consultants, chefs de projet digital, communicants, etc. peuvent obtenir une certification « Google Partners » ou « Google Partners Premier ».

Attention, ces certifications et ce programme de formation sont destinés à optimiser vos connaissances en référencement payant. A ne pas confondre avec le référencement naturel, qui lui s’opère sans publicité aucune.

A qui s’adresse ces certifications ?

Toute personne disposant d’un compte Google peut se rendre sur ce site et y passer les « évaluations » proposées par le moteur de recherche afin d’être formée en marketing digital, plus précisément de devenir un « spécialiste Adwords agréé ». Mais avoir un compte Google et réussir les examens ne suffit pas.

En effet, pour avoir accès aux certifications et donc pour passer les examens, quelques prérequis sont exigés. Vous devez avoir :

  • une adresse e-mail Google valide
  • un compte Adwords actif
  • des certifications Adwords spécialistes
  • un profil enregistré sur Google Academy

Ensuite, vous pouvez donc passer les examens. Ces évaluations sont au nombre de six. L’une d’entre elles est obligatoire.

Comment devenir « Google Partner » ?

Pour qu’un utilisateur obtienne une certification « Google Partner », il doit réussir l’examen intitulé « Les bases d’AdWords » et réussir, au minimum, l’une des cinq autres évaluations.

Chaque évaluation dure 90 minutes hormis celles intitulées « Publicité sur le réseau de recherche » et « Publicité sur le réseau display » qui durent 120 minutes. Le nombre de questions diffère selon l’évaluation mais en moyenne, il y en a 90.

Pour qu’une entreprise se prévale de son « partenariat » avec Google, les conditions sont strictes :

  • au moins un employé de votre entreprise doit avoir obtenu sa certification
  • votre compte adwords doit être actif et enregistrer un minimum de dépenses pour prouver à Google que vous pratiquez. Ce minimum s’élève à 10 000$ sur les trois derniers mois (90 jours).

Comment devenir « Google Partner Premier » ?

Pour être certifié « Google Partner Premier », les prérequis sont les mêmes que pour être « Google Partner ».
Les deux différences majeures résident plutôt dans le taux de dépenses engagé dans la régie publicitaire du moteur de recherche. Si le minimum requis s’élève à 10 000$ pour la certification « Google Partner », le montant est bien plus important pour être « Google Partner Premier ».

Par ailleurs, une société pourra se prévaloir d’être « Google Partner Premier » si et seulement si deux de ses employés ont obtenu leurs certifications.

Les avantages revendiqués par Google et par ses « partners »

Selon les entreprises certifiées et selon le moteur de recherche Google, être « Google Partners » ou « Google Partners Premier » est un « gage de qualité ». Pour eux, ce label indique que ces entreprises sont expertes en référencement payant.

Accroissement des connaissances ou remise à niveau, les évaluations proposées par Google sont de réels plus-valus pour toute personne désirant approfondir son savoir et développer ses compétences en marketing digital.

Le moteur de recherche et ses entreprises « partners » clament à l’unisson les bienfaits d’une certification « Google Partners » et de son apport lors de rendez-vous clients. Á tel point qu’ils n’hésitent pas à déprécier les qualités et les compétences des entreprises qui ne sont pas certifiées.

L’envers du décor de la « Google Academy for Ads »

Les « Google Academy » ou l’emprise de Google sur vos connaissances et vos compétences

Alors que les agences et les professionnels du marketing numérique vantent les bienfaits de la certification Google et des « Google Academy », de nombreux points restent flous.
D’autres points, en revanche, témoignent du monopole de Google et plus encore… de son emprise sur « les savoirs, les compétences et les valeurs qui circulent dans des contextes organisationnels », comme l’indiquait en 2015, Thomas Grignon, doctorant en Sciences de l’information et de la communication, dans son ouvrage « Les pouvoirs éditoriaux de Google ».

En effet, parmi les avantages à passer certaines évaluations, Google propose des « concours destinés aux agences » ou encore des « formations commerciales ».

Par exemple , les agences recrutant des commerciaux n’ayant aucun prérequis en termes de communication digitale sont nombreuses. Elles font donc passer à ces commerciaux ces évaluations afin de pouvoir faire d’eux des « experts » du marketing digital et notamment de Google Ads. Le moteur de recherche peut ainsi, intervenir sur différentes strates de l’entreprise qui souhaite être « partenaire » et « modeler » via son dispositif de formation les connaissances et la qualification des salariés d’une entreprise.

Il est important de préciser que les temps de préparation estimés par Google ainsi que les différentes évaluations ne sont pas assez poussés pour faire de vous un réel « expert » de la régie publicitaire du moteur de recherche.
Par ailleurs, de très nombreuses entreprises au personnel qualifié voire expert, ne sont pas certifiées « Google Partner » ou « Google Partner Premier ».

Un contrôle continu sur vos actions et campagnes

En contre partie de votre certification et après avoir dépensé 10 000$ en 90 jours sur votre compte Adwords, Google vous propose des « offres promotionnelles », des « rapports » sur vos performances et une « adhésion à la communauté et nouveautés de produits ».

Tous ces avantages témoignent, même s’ils peuvent être pratiques, du monopole de Google. En effet, vous inciter en réalité à promouvoir les tout derniers produits de Google, les toutes dernières offres. Un chargé de compte vous contacte d’ailleurs au moment opportun pour vous donner de précieux conseils pour « maximiser » vos campagnes publicitaires et « fidéliser » vos clients.

L’argent, le nerf de la certification « Google Partner » ?

Le prix à payer pour être considéré comme « un expert » et donc être certifié « Google Partners » témoigne également d’une certaine discrimination, puisqu’il est minimum de 10 000$. Ce tarif met en avant le fait que Google souhaite être « partenaire » d’entreprises qui ont les moyens d’intégrer cette somme tous les 90 jours.

Ainsi, les petites entreprises, les start-up et certains consultants ne peuvent bénéficier de cette « certification » « qui fait de vous un expert et qui est gage de qualité à l’égard de vos clients ». Cela influe donc intrinsèquement sur la réputation des concurrents directs des « Google Partners ».

Á titre indicatif, les réponses aux évaluations sont facilement trouvables sur Google et sur Youtube.
Au lieu de 90 ou 120 minutes, vous pourrez donc obtenir plus de 80% de bonnes réponses en 5 minutes.

La liste des entreprises partenaires effacée

Avant janvier 2018, Google mettait en évidence l’ensemble des entreprises et consultants partenaires. Cette liste était facilement visible sur le moteur de recherche. Elle indiquait quelles entreprises étaient certifiées et combien de leurs salariés avaient passé et réussi les évaluations.

Suite au changement de janvier 2018, durant lequel Google Partners et Analytics Academy ont été remplacés par Google Academy for Ads, cette liste a été supprimée par Google. « Le profil personnel public n’est plus disponible. Si un utilisateur disposant du lien vers votre profil public tente d’y accéder, une notification s’affichera en haute de page pour indiquer qu’il n’est plus disponible », indique Google. Aucune autre indication ou explication n’a été formulée.

Le moteur de recherche propose même à ses partenaires de « supprimer toute référence à vos certifications Partners dans la section « Réalisations » de votre profil LinkedIn » car « les liens ne redirigent plus vers vos certifications ».

Laisser un commentaire

Fermer le menu